Au Pays Des Moines by Project Gutenberg

By Project Gutenberg

Show description

Read Online or Download Au Pays Des Moines PDF

Similar nonfiction_2 books

India's and China's Recent Experience with Reform and Growth

China and India already rank one of the world's biggest economies, and every is relocating swiftly in the direction of the centre degree of the worldwide economic climate. during this procedure assorted priorities were put on financial reforms long ago decades--China taking a extra outward method and India, till lately, a extra inward one.

Geriatric Rehabilitation Manual, 2nd Edition

This well-established, sensible guide provides step by step tips at the assessment and remedy of geriatric ailments and problems. This ebook covers occurrence of problems, diagnostic assessments, linked diagnoses, medical implications for mobility, and rehabilitation suggestions. A extensive review of the consequences of getting older on all physique structures, targeted geriatric concerns for laboratory evaluation, thermoregulations, and pharmacology also are mentioned.

Extra info for Au Pays Des Moines

Example text

Il se résigna, heureux encore de ce que, dans son exil, il retrouvait le sol de sa patrie: Et, poète, il chanta: Vous m’offrez, ô illusions, la coupe consolatrice Et venez réveiller mes jeunes années... Merci à toi, tourmente, merci, vents du ciel Qui, à l’heure propice, avez su couper mon vol incertain Pour m’abattre sur le sol de mon pays natal. Puis, toujours désireux d’employer son activité à des œuvres utiles, il fonda des écoles gratuites où il mit en pratique le système d’enseignement Frœbel et ouvrit une clinique ophtalmologique où des malades accoururent de tous les points de l’Extrême-Orient, soignant gratuitement les pauvres.

Victorina, tout en s’éventant. Comment le pauvre homme aurait-il inventé la poudre puisque, si ce que l’on dit est vrai, les Chinois en fabriquaient déjà il y a plusieurs siècles? —Les Chinois? Etes-vous folle? s’écria Fr. Dámaso. Allez donc, c’est un franciscain qui l’a inventée, un de mon ordre, Fr. Savalls9, je crois, au... septième siècle! —Un franciscain, c’est bien cela. Il aura été missionnaire en Chine ce Fr. Savalls, répliqua la dame qui n’abandonnait pas ainsi son idée. —Schwartz, voulez-vous dire, señora, reprit Fr.

Oh! qu’il est beau de tomber pour que ton vol soit libre, De mourir pour te donner la vie, de mourir sous ton ciel, Et de dormir éternellement sous ta terre enchantée. Sur mon sépulcre, si tu vois poindre un jour Dans l’herbe épaisse une humble et simple fleur, Approche-la de tes lèvres et y embrasse mon âme; Que je sente sur mon front descendre dans la tombe glacée, Le souffle de ta tendresse, la chaleur de ton haleine. Laisse la lune m’inonder de sa lumière tranquille et douce, Laisse l’aube épanouir sa fugace splendeur, Laisse gémir le vent en long murmure grave, Et, si quelque oiseau sur ma croix descend et se pose, Laisse l’oiseau chanter son cantique de paix; Laisse l’eau des pluies qu’évapore le brûlant soleil Remonter pure au ciel emportant ma clameur, Laisse un être ami pleurer ma fin prématurée, Et, par les soirs sereins, quand une âme pour moi priera, Prie aussi, ô Patrie!

Download PDF sample

Rated 4.53 of 5 – based on 15 votes